Mort de rire !

Ce matin, il fait gris.
Au réveil, mon humeur se plie donc à la couleur du ciel. Bof !

J’allume mon ordinateur, je réponds à quelques mails et je vais trainer sur Facebook.
Et là, je tombe sur une publication d’un militant socialiste, fidèle et très actif soutien de Corinne Leleveux-Teixeira, qui fait partie de mes contacts.
Une ligne de commentaire présentant un article paru le 16 mars dans la République du Centre.
Je le parcours. Consternation !
Et puis, petit à petit, mon esprit se débarrasse des brumes du sommeil et soudain …. j’éclate de rire.
Un bon rire large, franc et salvateur.

J’ai pigé !
En fait tout cela est une farce, une galéjade, une bouffonnerie, un canular.
De mèche avec la presse, le parti socialiste nous fait un poison d’avril un peu précoce.
Comment n’ai-je pas compris cela plus tôt ?
Comment ai-je pu m’indigner d’une approche de la politique aussi peu mature et aussi peu respectueuse tout à la fois des Citoyens et des institutions ?

Je suis tombé tête la première dans le piège : C’est une blague !
Alors, là, les socialistes, chapeau ! Vous m’avez eu en beauté.

Attendez ! Restez devant votre ordinateur que je vous la raconte à mon tour. Vous allez voir, c’est tordant.

Le commentaire introductif du militant dit :
« La campagne va enfin pouvoir commencer ! »
Et juste en dessous est reproduit cet article :
Article

Allez! Riez, quoi !
Ne vous laissez pas prendre au jeu !
Je vois bien dans vos yeux que vous ne réalisez pas encore que c’est une blague.
Vous vous dites : « Prétendre qu’une campagne ayant pour enjeu le bonheur d’une Cité débute lorsque l’un des candidats en désigne un autre comme son adversaire personnel, c’est scandaleux !« .
Mais non ! C’est juste drôle.

Pas convaincu ?
Vous pensez « Comment peuvent-ils à ce point manquer de respect à la conscience responsable des Citoyens et à la Démocratie locale ? »
Prenez de la hauteur, que diable ! Si vous restez au premier degré, je comprends que vous ayez envie de vous indigner.
Je vous dis que c’est une blague !
Vous voulez des preuves ? Lisez l’article !

Première preuve :

Candidate seule
Vous pensez vraiment qu’un journal honorable pourrait écrire en chapeau qu’une personne seule peut être « candidate des socialistes orléanais aux municipales 2014 » ?
Warf ! Tout le monde sait que les élections municipales sont des scrutins de liste ! Un quotidien d’une telle réputation ne peut que le savoir aussi. Seul un torchon populiste pourrait faire preuve d’une telle ignorance crade.

Deuxième preuve :

Chef Alors, là, c’est très très drôle. Attendez, je vous explique.
Trois mois pour désigner un chef + des peaux de bananes aux autres candidats-chefs + des articles de presse qui vous assènent l’image d’une « tête de liste » qu’on vend comme un paquet de lessive … et, une déclaration de LA candidate qui dit que les électeurs attendent tout sauf un chef.
Vous voyez bien que c’est un canular !
Aucune personne sérieuse ne pourrait dire une chose et faire tout l’inverse !

Troisième preuve :

Valeurs « On n’a pas les mêmes valeurs. Il a les siennes et j’ai les miennes … mais on a les mêmes valeurs ! Elles sont différentes mais elles sont identiques »
Vous comprenez, là ?!! Non ?
Mais si, voyons ! Si les militants ont choisi ce chef-là c’est qu’il a des valeurs différentes des autres postulants mais, qu’en fait, il a les mêmes.
Ne cherchez pas : je vous dis que c’est une galéjade !

Quatrième preuve :

Perdants Là, c’est encore plus subtil !
« Je n’ai aucune volonté de toute-puissance. Il faut miser sur le collectif. Mais, youpi ! J’ai gagné et les autres sont perdants. Faut juste leur laisser le temps de digérer leur défaite … Ensuite, je serai la Chef … mais pas toute puissante, hein, juste celle qui a gagné et qui commande ceux qui ont perdu« . Ils sont fort, ces politiciens, question humour, non ?

Alors ?! Vous voyez bien que ça ne peut pas être sérieux !
Si ça l’était, ce serait dramatique, un vrai foutage de gueule, une insulte à la Démocratie. Et ça nous promettrait des lendemains absolument catastrophiques, du type « On repeint tout en rose et on recommence la même chose ».
Ça ne peut donc qu’être un gag.

Puisque les socialistes sont des farceurs à l’esprit facétieux, on pourrait peut-être nous aussi leur en raconter une bien bonne ?!

J’en ai une qui pourrait les faire rire :
« C’est l’histoire de Citoyennes et de Citoyens qui décident de s’investir dans la vie politique locale avec, chevillé au corps l’esprit démocratique et le respect de leurs concitoyens. Ils bâtissent un projet, se présentent et sont élus parce que les électeurs en ont ras la casquette d’être pris pour des imbéciles ».

Elle est marrante, non ?

Publicités
Cet article, publié dans Les billets politiques, Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mort de rire !

  1. minijack dit :

    C’est vrai que votre blague à vous est excellente ! Je souscris. ;c)

  2. sébastien dit :

    Vu tout ce que l’actuelle municipalité a fait pour le centre-ville d’Orléans, j’espère qu’elle sera reconduite. Surtout lorsqu’on voit sur le plan national le soit-disant « changement » promis tout là-haut, et la réalité (politique-économique-culturelle-sociale) telle qu’elle est perçue d’en bas …

    • Je vous reconnais tout à fait le droit de souhaiter à qui vous le voulez de remporter les prochaines élections municipales.
      Pour ma part, bien que reconnaissant le remarquable travail de restauration et d’embellissement du centre ancien (et souhaitant qu’il se poursuive), j’ai un peu de mal à considérer qu’il suffit de transformer – avec talent – un décor pour parvenir à rendre heureux ceux qui y vivent.
      C’est déjà bien… mais, à mon sens, on peut faire beaucoup mieux et surtout, on peut le faire dans le respect des autres et des règles démocratiques … Ce qui ne gâcherait rien, avouez-le 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s