Vers une Démocratie directe.

On parle de plus en plus de « démocratie participative ».

Depuis quelques années, les édiles, les politiciens professionnels, les appareils partisans concèdent aux Citoyens le droit de participer ! Un geste charitable, en quelque sorte.
Ça permet de glaner des idées. « Il faut dire qu’occupés comme nous sommes à te dresser un décor agréable qui te fasse oublier qu’on te tond, nous n’avons pas le temps de penser par nous-mêmes« .
Et puis, surtout, ça caresse les chiens dans le sens du poil. Ça les flatte. Ça les calme.
De plus, ça ne coûte rien car on pourra toujours justifier que toute cette manne de propositions était généreuse mais irréalisable : pas d’argent, d’autres priorités, … Faut être pragmatique!
Et ça, le pragmatisme, il faut le laisser aux politiciens, aux experts, aux gens qui ont les compétences à force d’exercer le pouvoir. « Tu comprends, bon peuple, nous, nous consacrons notre vie à travailler pour l’Intérêt Général, donc, on sait ce qui est bon pour toi. Nous choisirons donc dans tout le déballage de tes aspirations deux ou trois petites choses que tu souhaites – pour te prouver combien attentivement nous t’avons écouté – et puis, pour le reste, fait nous confiance, … on sait« .

La belle idée de « démocratie participative » – pléonasme, s’il en est – est devenue la tarte à la crème pré-électorale.
Pour démontrer combien ils sont proches du peuple et attentif à ses désirs, les politiciens se penchent vers nous et tendent l’oreille. Un peu comme ces vieux curés qui écoutent votre confession avec un sourire benoit « Tssss! Tssss! Tssss! Est-ce bien raisonnable?« . Une onction, de la vaseline pour que le bulletin de vote glisse mieux dans la fente de l’urne.

Oui, Citoyen, on te fait la charité de t’écouter une fois tous les six ans !
Si tu es bien sage, bien participatif, qu’on juge que tu le fais dans un bon esprit, que tu collabores avec enthousiasme, on t’invitera à t’assoir dans un conseil de quartier avec les autres Citoyens sages. Tu auras alors l’honneur de découvrir en exclusivité les projets que l’on concocte pour ton bien. Tu pourras nous dire combien tu les trouves profitables pour toi. Tu auras même le droit de suggérer quelques aménagements, quelques retouches, quelques ajouts… s’il ne coûtent pas trop cher et ne changent pas fondamentalement le projet. Faut pas pousser non plus ! Nous les experts ont y a suffisamment bossé avant ! « On peut changer la couleur de la moquette si tu veux » (sourire).

democratie1

Voila ce qu’est devenue la Démocratie participative ! Un placebo. Un rideau de fumée bleue devant la main mise des édiles. Un voile dont ils se parent pour nous faire la danse du ventre. Un os à ronger pour calmer notre faim d’être pleinement Citoyens et nos crocs qui ont envie de mordre.

Et bien, il y en a marre !
Nous, les chiens, nous allons mordre directement dans le gigot, dans la barbaque, dans le gras.
Nous, les chiens, on veut décider nous-mêmes.
Les experts, les compétents, on les paiera pour qu’ils expertisent et qu’ils compètent mais la décision c’est nous qui voulons la prendre.

Première phase : Virer ceux qui se croient de conscience divine de leur piédestal. Et hop ! Tous au même niveau, au ras des pâquerettes, les pieds sur terre comme les autres. Et que ça saute !
Deuxième étape : Se mettre tous au travail, phosphorer, suer du cerveau, accoucher nos besoins réel. Ah ben oui, hein! Vous ne croyez quand même pas que ça va se faire tout seul !
Troisième étape : Décider en commun. Ça, c’est pas facile. Décider, c’est choisir. Et choisir, c’est forcement abandonner certaines solutions pour garder celle qui est la plus juste pour tous. Ça ramone nos petits intérêts individuels mais, au final, comme tout le monde est décapé à égalité, le résultat nous est aussi profitable.

Bref !
Le premier qui me tend sa sébile participative, je lui mords le mollet au sang.
Le premier qui me dit « Viens, on va bosser ensemble« … on va bosser ensemble.

Publicités
Cet article, publié dans Les billets politiques, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Vers une Démocratie directe.

  1. nadcha dit :

    Viens….on va bosser..:)

  2. Jack Minier dit :

    Il y a du vrai dans ce que vous dites, et je suis bien placé pour le confirmer puisque je fais partie du CMA Bourgogne-République. On a souvent l’impression de perdre son temps à discuter de choses déjà emballées dans leur papier-cadeau.
    Cependant, il ne faut pas confondre Démocratie Participative (que j’appelle de mes voeux tout comme vous) et la Démocratie Représentative dans laquelle nous sommes encore. Et sans doute pour un moment jusqu’à ce que nous passions à une éventuelle VIe République.
    Pour l’instant, ce sont toujours nos élus qui tranchent et qui décident (et ils sont élus pour ça), à moins que ce ne soient, plus souvent encore, les « experts » des services techniques… 😉

  3. Burton A dit :

    Sa c’est de l’auto-gestion et cela n’a jamais fonctionné 🙂

  4. Laurent G dit :

    j’ose un commentaire en lien avec le post …je vous rappelle justement qu’en ce moment, il vous est donné la possibilité de vous exprimer sur les priorités qui sont les vôtres et que vous souhaitez voir porter par la prochaine équipe municipale. Je vous invite donc à prendre quelques minutes pour indiquer comment Orléans doit évoluer à l’adresse suivante : http://www.orleans2014-laconsultation.fr/.
    Et croyez moi, il ne s’agit pas d’un exercice de style, vos avis comptent et seront entendus !

    • Un chien d'Orléans dit :

      Osez, mon vieux! Osez !
      Je note que vous nous rappelez « qu’en ce moment, il nous est donnée la possibilité de nous exprimer sur les priorités… ».
      J’adore cette formulation si révélatrice ! Je suppose que nous devrons vous être reconnaissants de nous « donner » cette possibilité quelques mois avant les élections ! Warf ! Warf !
      Si vous le permettez, nous allons faire autrement. Plutôt que d’accepter votre aumône, nous allons prendre ce qui est déjà à nous : Notre droit d’expression, notre liberté, notre pouvoir de nous gouverner par nous-mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s